VOTE | 99 fans

La Compagnie des Mousquetaires

De la carabine au mousquet : naissance d'une légende



En 1622, Louis XIII, alors en guerre contre les protestants, détache les cinquante carabins - des soldats armés de carabines - de la compagnie des chevau-légers de la garde créée par son père Henri IV, pour former une unité d'élite indépendante. Ceci intervient après la reddition de la ville de Montpellier, alors que les troupes marchent sur Avignon.

Ces soldats sont dotés d'une nouvelle arme à feu, le mousquet, que l’on ne peut utiliser qu’à pied, mais ils restent des cavaliers qui se déplacent à cheval.

Appelés mousquetaires du roi, ils reçoivent la célèbre casaque bleue ornée de croix fleurdelisées, signe de leur appartenance à la Maison du souverain et ils se voient confier des missions très variées : escortes du cortège royal, opérations de police et de maintien de l’ordre, mais ils sont surtout au premier rang des troupes royales quand il s’agit d’emporter une place assiégée.

Le souvenir du bon roi Henri

On entre très jeune chez les mousquetaires, aux alentours de seize ou dix-sept ans et une bonne recommandation est souhaitable ainsi qu'un lignage gascon ou béarnais qui ouvre plus facilement les portes…

Cette tradition remontait déjà aux Carabins qu’Henri IV avait recrutés parmi ses fidèles sujets de Navarre. Elle se maintient pendant pratiquement tout le XVIIe siècle, dans la Compagnie des Mousquetaires.

Il n'est donc pas étonnant que Dumas, dote son héros gascon, d’Artagnan, d’une recommandation paternelle pour Monsieur de Tréville, également gascon et Capitaine des Mousquetaires.
Il ne s’agit d’ailleurs que de rendre justice à ces cadets de Gascogne qui se sont toujours montrés fidèles et vaillants sur les champs de bataille.

Les débuts de la Compagnie

Lors de la création de la première compagnie, c'est M. de Montalet qui est nommé capitaine commandant. Il meurt empoisonné et il est remplacé par son neveu, qui était précédemment cornette de la compagnie.

En 1627, c’est lui qui conduit les Mousquetaires au secours de l’île de Ré, il s'agit de la première grande bataille que livre la nouvelle compagnie. Les soldats participent ensuite au siège de La Rochelle.
Le cardinal de Richelieu est alors impressionné par la fougue et la vaillance des mousquetaires et décide de les engager dans toutes les campagnes où une petite troupe d’élite peut agir avec efficacité.

Les gardes du Cardinal

Au XVIIe siècle, le fait de posséder des gardes était une marque d’honneur et de prestige assez exceptionnelle. C’était un privilège d’autant plus rare qu’il donnait à celui qui possédait sa garde personnelle, un pouvoir qui pouvait compromettre la sécurité de l’Etat. Les rois en étaient conscients et n’octroyaient pas cette faveur facilement, même s'il y avait des exception. Sous Louis XIII, la Reine mère Marie de Médicis avait des gardes du corps, tout comme le frère du roi, Gaston, Duc d’Orléans, ainsi que le connétable, chef suprême des Armées.

En 1624, le cardinal de Richelieu entre au Conseil du Roi, en qualité de simple conseiller. Il est alors assez antipathique à Louis XIII qui ne le tolère que par nécessité.
Richelieu ne possède bien évidemment aucune garde personnelle, d’autant plus qu’il ne souhaite pas commettre d’imprudence envers le Roi.

Peu à peu le roi change d'opinion vis à vis de Richelieu qu'il finit par apprécier et ce sont des incidents particulièrement graves en 1626 qui vont amener Louis XIII à donner spontanément des gardes au Cardinal. Richelieu est victime d’une conspiration à la suite de l’annonce du mariage de Gaston, duc d’Orléans avec Mademoiselle de Montpensier et des menaces de mort planent sur sa personne.
Louis XIII est furieux et décide de protéger Richelieu en lui octroyant une garde personnelle.

Le 27 septembre 1626, Louis XIII signe un brevet par lequel « il ordonne a monseigneur le Cardinal de tenir toujours près de sa personne cinquante hommes à cheval avec les chefs pour les commander, par lui choisis » ce qui est l'autorisation de principe pour Richelieu, d'avoir des gardes. 

En 1631, Louis XIII décide d’augmenter l’effectif des troupes du Cardinal et de lui accorder le privilège d’avoir une Garde réglée sur le modèle de sa propre Garde Royale. Le roi donne « commission au Cardinal de lever une compagnie de chevau-légers » de cent vingt maîtres pour sa garde personnelle.

Cette compagnie va bientôt perdre son nom de chevau-légers et devenir simplement « la garde à cheval de Son Eminence ». En fait, tout comme la Compagnie des Mousquetaires du Roi fait du mot « Mousquetaire » son terme générique, cette compagnie choisit le sien qui sera celui de « Garde ».

En plus d'assurer la garde rapprochée du Cardinal, les Gardes de Richelieu ont aussi d’autres fonctions et servent à remplir les missions délicates. Ils sont souvent envoyés en campagne, afin de vérifier les opérations sur le terrain et d’en faire un rapport au Cardinal. Richelieu envoie aussi ses Gardes au combat, lorsque cela s’avère nécessaire.

Si la réputation des Mousquetaires du Roi, dans ce domaine, leur est supérieure, elle n’en reste pas moins une troupe imposante et bien entraînée. Jusqu’à la mort de Richelieu, puis de Louis XIII, la Compagnie des Mousquetaires du Roi et celle des Gardes cohabitent au sein de l’Etat.

Mousquetaires du Roi vs Gardes du Cardinal


La co-existence de ces deux compagnies d’élite au sein de l’Etat  ne s’est pas faite sans heurt et c’est bien la raison pour laquelle Alexandre Dumas a utilisé leurs rivalités comme un des éléments essentiels de son roman.

On présente ainsi la Compagnie dans un Etat de la France dressé en 1642 : "La compagnie des mousquetons du Roi ; Elle a pour capitaine le Roi, et pour lieutenant M. de Tréville, et pour soldats des enfants des meilleures familles de France, portant une casaque bleue et distinguée par des croix d'argent. Ils sont 150, qui suivent le Roy partout, même quand il va à la chasse."  Ils sont tous à cheval et ce sont des gentilshommes qualifiés surtout recrutés dans le sud-ouest de la France.

Du côté des Gardes, la composition est différente, elle comporte :

• Une compagnie de chevau-légers de 120 hommes,
• Une compagnie de 100 hommes d'armes dits "gens d'armes" (gendarmes),
• Une compagnie de 100 mousquetaires à pied, portée ensuite à 200, soit 420 hommes en tout.

Richelieu fait passer sa garde à cheval avant ses mousquetaires et ne donne même le nom de "Gardes" qu'à ses seuls cavaliers.

Le recrutement est différent de celui des Mousquetaires du roi, en effet Richelieu veut qu'on lui soit présenté par quelqu'un de connu et de sûr, qu'on ait plus de vingt-cinq ans et autant que possible qu'on ait servi trois ans aux armées, condition qui n'est pas exigée s'il s'agit d'un gentilhomme de très bonne maison.
Pour sa compagnie de gendarmes, le Cardinal paraît ne vouloir accepter comme officiers que des Bretons.

L’autre immense différence entre les deux compagnies est la solde : Richelieu entretient ses Gardes à ses frais et ne semble pas compter à la dépense. En face, les Mousquetaires du Roi ne sont pas aussi bien traités car les caisses de l'Etat sont vides.

Richelieu est très exigeant sur la tenue de ses Gardes qu’il souhaite ériger en modèle pour les autres corps de l’armée. Comme les Mousquetaires du Roi, les Gardes du Cardinal ont un uniforme, il comporte notamment une casaque rouge bordée de galon blanc, elle porte sur chacune des quatre pièces une croix grecque également en galon blanc très voyante.

Contrairement aux Gardes du Cardinal, les Mousquetaires du Roi doivent s’acheter leur uniforme avec une solde qui était bien maigre.

Les Mousquetaires reprochent aux Gardes d’être davantage des soldats de représentation ou d’antichambre que de champs de bataille, alors qu’eux se retrouvent sur tous les fronts, au combat à côté du Roi.

La rivalité entre les deux compagnies les pousse donc à se provoquer et en venir à des duels, fréquents bien qu’interdits, contre lesquels ni le Roi, ni le Cardinal, ne cherchent à intervenir, trop heureux de voir leurs corps d’élite se défier et se mesurer.

La fin (provisoire) de la Compagnie des Mousquetaires

A la mort de Louis XIII en 1643, qui survient quelques mois après celle de Richelieu, s’instaure la Régence avec Anne d’Autriche secondée par le Cardinal Mazarin. Si Richelieu n’a jamais aimé les Mousquetaires du Roi et en particulier la personne de Tréville, on peut dire que Mazarin porte l’inimitié envers ce dernier à son paroxysme.

Rapidement, Mazarin obtient un pouvoir immense, presque aussi absolu que son prédécesseur et l’indépendance de Tréville l’irrite. D’autant plus que ce dernier affiche clairement sa position qui consiste à continuer à servir le Roi, donc la Couronne seule, sans aucune concession.

En outre, Mazarin a des projets très personnels concernant la Compagnie des Mousquetaires à la tête de laquelle il souhaite placer son neveu Mancini. Une guerre sourde commence entre les deux hommes.

Mazarin essaie la rouerie et la flatterie, mais c’est un terrain sur lequel ne s’enlise pas Tréville. Il tente ensuite de l’excéder à l’extrême, notamment en l’obligeant à n’engager aucun mousquetaire sans qu’il n’ait été, au préalable, présenté au Roi qui est alors enfant, ou en écartant systématiquement tous ceux que Tréville recommande. Au cours de leur querelle, Tréville résiste et se bat pour protéger ses acquis, s’en remet parfois même à l’arbitrage de la Reine pour lui rappeler ses nombreux et loyaux services et l’amitié qui l’unissait au feu Roi Louis XIII.

Plus que tout, Tréville n’avait aucune intention de démissionner de sa charge de capitaine-lieutenant de la Compagnie. Mazarin tente encore la médisance, mais se heurte à la fidélité des Mousquetaires envers leur Commandant qu’ils apprécient et respectent. Mazarin était tellement obnubilé par son conflit avec Tréville qu’il ne voyait, dans la Compagnie, qu’un « dangereux foyer de sédition ».

Devant son incapacité à faire fléchir Tréville et obtenir gain de cause, il choisit la solution radicale qui consiste à casser définitivement la Compagnie. En 1646, il finit par obtenir une ordonnance du Roi, qui prononçait la dissolution de la Compagnie des Mousquetaires, officiellement en raison de son coût trop élevé pour les finances de l'Etat.

Les Mousquetaires furent alors dispersés dans les autres corps militaires existants.

Le retour des Mousquetaires

Durant la période troublée de la Fronde (1648-1653), qui a mis en péril la monarchie, l'absence d'un corps d'élite chargé de la protection de la famille royale, s'est cruellement fait sentir.

Louis XIV est couronné en 1654 et dès 1656, il cherche à renforcer sa garde rapprochée. Mazarin lui suggère alors de le rétablissement des Mousquetaires, ce qui est fait en 1657. La nouvelle compagnie comporte 150 hommes à cheval,  elle a pour lieutenant-capitaine M. de Mancini.

Des vétérans reprennent leur place dans cette Compagnie reconstituée et il semblerait que Mazarin ait encouragé ces retours pour pallier l’inexpérience de son neveu.

À la mort de Mazarin en 1661, la compagnie des Mousquetaires du cardinal passe au service du roi.  Dans cette nouvelle Compagnie, le roi choisit désormais chaque Mousquetaire. Le règlement est strict et la discipline impitoyable. En 1664, elle est réorganisée sur le modèle de la première compagnie et reçoit le surnom de « Mousquetaires gris » dû à la robe de leurs chevaux, alors que la deuxième compagnie créée en 1663 est appelée « Mousquetaires noirs », ces derniers ayant des chevaux noirs.

Le vieux système de logement chez l’habitant qui avait été d’usage est alors supprimé et on attribue aux Mousquetaires leur ancien quartier – rue du Bac, dand le faubourg Saint-Germain - dans lequel des logements leur sont proposés.  

Chaque mousquetaire doit se monter, s'habiller et s'équiper à ses frais. Le roi ne fournit que le fusil et le mousquet, les pistolets et les épées doivent être achetés. Si au début les mousquetaires n'avaient pas d'uniforme (ils portaient pour se distinguer une casaque bleue ornée de 4 croix de velours blanc qui leur servait de manteau), par la suite, une tenue est fixée. L'habit est rouge écarlate et brodé d'or avec des manches et un col satinés de blanc et de dentelle ainsi qu'un chapeau au panache blanc

Durant le règne de Louis XIV les Mousquetaires vont se distinguer sur les champs de bataille et on leur doit de nombreux faits d'armes.

La fin des Mousquetaires

En 1775, le corps est dissout par le roi Louis XVI pour des raisons d'économie présentées par le comte de Saint-Germain, secrétaire d'État à la guerre.

Il est reformé en 1789 et dissous à nouveau en 1792.  Il renaîtra encore sous la Restauration, avant de disparaitre définitivement en 1816.

 

Bibliographie

Ecrit par realbion 
HypnoCup

Quel est ton personnage préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

HypnoChannel fête la Saint Valentin avec un bouquet de vidéos !
Notre cadeau | Un bouquet de vidéos !

HypnoCup 2020: La Finale!
La Finale | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
HypnoChannel : Les mousquetaires fêtent la Saint Valentin

HypnoChannel : Les mousquetaires fêtent la Saint Valentin
A l'occasion de la Saint Valentin, la chaîne YouTube HypnoChannel a mis en ligne des vidéos de...

Changement dans l'équipe

Changement dans l'équipe
Après cinq ans de bons et loyaux service, la capitaine a décidé de prendre sa retraite. Je transmets...

Calendrier du mois !

Calendrier du mois !
Le calendrier de janvier 2020 est disponible sur le quartier. Ce calendrier est signé Xanaphia, et...

Calendrier du mois !

Calendrier du mois !
Le calendrier de décembre 2019 est disponible sur le quartier. Ce calendrier est signé Xanaphia, et...

Calendrier du mois !

Calendrier du mois !
Le calendrier d'octobre 2019 est disponible sur le quartier. Ce calendrier est signé Xanaphia, et...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

elyxir, 23.02.2020 à 20:58

Hello ! Y'a du nouveau sur X-Files : design, sondage, calendrier... Et l'animation "A ton clavier" toujours en cours, venez nous rendre visite !

EBishop, Avant-hier à 11:24

Hello ;-) Un nouveau sondage est disponible sur le quartier Profilage ! A très vite !

Miniheart, Avant-hier à 13:42

Nouvelle photos du mois sur le quartier Heartland.

pretty31, Avant-hier à 19:03

Nouveau duel sur Haven, A travers la faille : Wisteria Lane (Desperate Housewives) vs Stars Hollow (Gilmore Girls)

ShanInXYZ, Hier à 17:18

Derniers jours pour voter pour le concours de wallpapers sur le Quartier Doctor Who, n'oubliez pas de passer jetez un coup d'oeil

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News