VOTE | 97 fans

#103 : Le convoyeur

 

Les Mousquetaires ont pour mission d'arrêter et de ramener à Paris Emile Bonnaire, un flamboyant aventurier, à la fois marchand et explorateur, devant comparaître devant le Roi pour avoir enfreint un traité de commerce signé par la France.

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
Commodities

Titre VF
Le convoyeur

Première diffusion
02.02.2014

Première diffusion en France
03.06.2015

Vidéos

Episode 3 Trailer | BBC One

Episode 3 Trailer | BBC One

  

Merchant trader Bonnaire gets into trouble - Episode 3 Preview | BBC One

Merchant trader Bonnaire gets into trouble - Episode 3 Preview | BBC One

  

Athos Confronts His Past - THE MUSKETEERS - BBC America

Athos Confronts His Past - THE MUSKETEERS - BBC America

  

Photos promo

Diffusions

Logo de la chaîne TMC

France (inédit)
Mercredi 03.06.2015 à 22:50
0.42m / 4.0% (Part)

Logo de la chaîne BBC 1

Grande-Bretagne (inédit)
Dimanche 02.02.2014 à 00:00

Plus de détails

Réalisateur : Saul Metzstein
Scénariste : Susie Conklin

Distribution

  • Athos ... Tom Burke
  • Aramis ... Santiago Cabrera
  • Cardinal de Richelieu ... Peter Capaldi
  • Porthos ... Howard Charles
  • d'Artagnan ... Luke Pasqualino
  • Anne d'Autriche ... Alexandra Dowling
  • Louis XIII ... Ryan Gage
  • Constance Bonacieux ... Tamla Kari
  • Milady ... Maimie McCoy
  • Tréville ... Hugo Speer
  • Emile Bonnaire ... James Callis
  • Léon ... Andres Williams
  • Maria Bonnaire ... Anna Skellern
  • Thibault ... Jim High
  • Paul Meunier ... John Warnaby
  • Rémi le forgeron ... Tomas Masopust
  • Soldat espagnol ... Julian Bastida
  • Prêtre ... Scott Williams

 



Résumé de l'épisode

L’explorateur Emile Bonnaire débarque au Havre, en provenance du Nouveau Monde. Tout auréolé de sa gloire, il entre dans une taverne où il offre une tournée générale. D’Artagnan qui le suit depuis son arrivée au port remarque trois individus suspects qui surveillent également l’aventurier. A l’intérieur de l’auberge, d’Artagnan rejoint ses compagnons Porthos, Athos et Aramis qui s’y trouvaient déjà. Deux hommes en noir, probablement des espions espagnols, entrent à leur tour.

Alors que Bonnaire fait du charme à une servante, une femme, visiblement très en colère, entre dans la salle et le menace. Elle attrape la fille d’auberge et se prépare à la poignarder l’aide d’une dague. Mais les hommes suspects repérés par d’Artagnan, font irruption et s’approche de Bonnaire. Celui-ci leur tire dessus à l’aide d’un pistolet qu’il dissimulait alors que les Mousquetaires se chargent des autres assaillants. Le combat s’achève rapidement, les Mousquetaires annoncent alors à Bonnaire qu’il est en état d’arrestation et qu’ils doivent le ramener à Paris sur ordre du roi. Les espions espagnols rendent un cylindre contenant des cartes à Bonnaire, ajoutant qu’ils seraient désolés s’il les égarait. La femme très en colère qui quelques instants plus tôt semblait déterminée le tuer, est en fait Maria, l’épouse de l’explorateur. Celui-ci demande aux soldats de lui accorder quelques instants avec elle avant de partir.

Athos demande à Bonnaire de donner sa parole qu’il ne cherchera pas à s’enfuir, ce qu’il s’empresse de faire. Alors que les Mousquetaires montent la garde devant la chambre, les époux Bonnaire feignent des retrouvailles particulièrement passionnées, ce qui permet à Maria de crocheter la serrure de la porte de service. Emile s’enfuit et parvient à rejoindre un chariot conduit par un complice. Mais il réalise très vite, que les Mousquetaires avaient anticipé son évasion, et il se retrouve en route vers Paris, en compagnie de ceux qu’il pensait avoir semés.

A Paris, Milady confirme au Cardinal que des espions espagnols sont à la poursuite de Bonnaire qui est escorté par les Mousquetaires. Elle demande à Richelieu de lui accorder un peu de temps libre pour régler des affaires personnelles. Il accepte, mais il devine que Milady a pour projet de s’en prendre à Athos, et il lui rappelle que ses intérêts personnels ne doivent pas interférer avec les intérêts du Royaume. Milady lui assure que ce n’est pas le cas.

Les Mousquetaires et leur prisonnier progressent lentement vers Paris en évitant les routes principales ; ils sont aussi ralentis pas le chariot qui contient des présents destinés à entrer dans les bonnes grâces du Roi. Bonnaire discute avec Porthos, évoquant notamment le sort des esclaves. Aramis, qui était parti en reconnaissance, les rejoint, et leur annonce qu’ils sont suivis par les espions de la taverne. Alors qu’ils viennent d’arriver devant un bâtiment abandonné et ils sont attaqués par les hommes qui les suivaient depuis Le Havre, mais cette fois ils sont plus nombreux. Porthos doit protéger le prisonnier coûte que coûte. Dans la bataille, il est blessé et s’écroule à terre. Alors qu’Aramis se précipite à son secours, un homme sort des bâtiments et ordonne l’arrêt du combat. Il déclare qu’il n’a rien contre les Mousquetaires et que c’est à Bonnaire qu’il en veut. Celui-ci présente l’homme comme étant son associé, Paul Meunier.

Celui-ci explique qu’il a financé les voyages de l’explorateur pendant huit ans et qu’à son retour, il n’a pas pris contact avec lui et qu’il n’a trouvé aucune trace des marchandises promises. Après quelques discussions, et la promesse de faire remonter la plainte au niveau du Cardinal, les Mousquetaires parviennent à convaincre Meunier de laisser tomber sa vengeance pour le moment et au passage, ils découvrent que les hommes en noir qui les suivent ne sont pas envoyés par Meunier, mais ce dernier leur rappelle que Bonnaire a de nombreux ennemis.

Aramis examine la blessure de Porthos dont l’état est inquiétant. Ils doivent trouver un endroit pour bivouaquer et pour soigner le blessé. Athos est très réticent, mais Aramis insiste, la vie de leur ami est en jeu. Athos finit par concéder qu’il connait en endroit où ils pourront s’arrêter, d’Artagnan ne comprend pas pourquoi il ne l’a pas dit plus tôt.

Le convoi fait son entrée, dans un village, sous le regard étonné des habitants, notamment celui de Rémi le forgeron qui a reconnu Athos. Les Mousquetaires poursuivent leur chemin jusqu’à un manoir abandonné. Alors qu’Aramis s’occupe de Porthos, Athos finit par avouer qu’il est le propriétaire de la demeure, et qu’il avait le titre de comte de la Fère avant de rejoindre la Compagnie des Mousquetaires. Afin qu’Aramis puisse suturer la plaie, Porthos est « anesthésié » de manière vigoureuse par Athos.

A Paris, Richelieu rend visite au Roi qui est fasciné par la maquette d’un navire marchand hollandais. Il veut faire l’acquisition d’une flotte pour la France ; mais le Cardinal lui rappelle que le coût en est bien trop élevé. Il lui explique aussi que les Espagnols se plaignent parce que Bonnaire a rompu le traité marchand qu’ils avaient passé, et qu’il établit des colonies au nom de la France. Le Roi fait alors remarquer qu’il s’agit là d’une forme de patriotisme, mais il est conscient du fait qu’il va devoir le punir pour ses actes s’il veut conserver de bonnes relations avec l’Espagne.

Au manoir, Athos parcourt des pièces vides, et de remémore une scène qui s’est déroulée cinq années plus tôt. Milady, lui a offert un myosotis, en souvenir d’une belle journée passée ensemble.

Bonnaire vante aux autres Mousquetaires les charmes de la vie sous les tropiques. Il pense avoir trouvé le paradis dans un endroit nommé Saint-Christophe, il envisage de s’y retirer et il ajoute qu’il y a des opportunités pour les hommes comme eux dans les îles. Athos revient pour leur annoncer qu’ils rependront la route dès le lendemain matin. Il se rend ensuite dans l’une des chambres du manoir qui lui rappelle des moments heureux vécus avec Milady.

Le lendemain, les Mousquetaires s’apprêtent à partir. D’Artagnan remarque des portraits qui ont été vandalisés. L’un d’entre eux représente Thomas, le jeune frère décédé d’Athos.

Celui-ci se rappelle que cinq ans plus tôt, Rémi et lui accompagnaient Milady alors qu’un prêtre lui donnait les derniers sacrements.

Dans le bureau, Bonnaire plongé dans des papiers sortis du rouleau à cartes, explique à Porthos qu’il prépare sa prochaine expédition. Le soldat voudrait bien y jeter un coup d’œil mais l’aventurier range précipitamment les papiers, prétextant le fait qu’il a les yeux fatigués. Devant la demeure, d’Artagnan et Aramis repèrent une cavalière qui approche au galop : il s’agit de Maria Bonnaire. Emile se précipite dehors pour accueillir sa femme alors que d’Artagnan la met en joue. Mais elle semble blessée, elle prétend avoir été attaquée par les espions. Alors que d’Artagnan s’approche d’elle pour venir à son aide, elle le menace d’un pistolet et oblige Aramis à jeter son arme. Très fier de son épouse, Bonnaire saute en selle derrière elle, et ils prennent la fuite.

Les Mousquetaires se lancent immédiatement à leur poursuite, laissant au château un Porthos furieux et dépité. Dans les bois, les Bonnaire tombent sur les espions qui ouvrent le feu. Maria est mortellement blessée et Emile, désespéré, ne peut que poursuivre sa fuite tout seul. Aramis, blesse à son tour l’un des espions. Il parvient à échanger quelques mots en espagnol avec lui avant qu’il ne meurt. D’Artagnan continue la poursuite de Bonnaire.

Au manoir, Porthos réalise que Bonnaire est parti sans le rouleau qui contient ses cartes et ses papiers.

Epuisé, le cheval de Bonnaire ne veut plus avancer et d’Artagnan le capture sans difficulté et le ramène au château. A peine dans la salle, Porthos se jette sur l’explorateur et le frappe violemment. Ses camarades tentent de le maitriser, Porthos leur explique que Bonnaire a en projet la construction d’un bateau destiné à transporter des esclaves. Bonnaire finit par l’admettre, mais il explique qu’il s’agit essentiellement d'affaires et rien d’autre. Athos intervient pour rappeler à son camarade que leur devoir est de protéger Bonnaire, et que l’esclavage, même s’il est cruel, n’est pas un crime. Porthos leur raconte les histoires entendues pendant son enfance, il explique que si les esclaves sont entravés sur les bateaux c’est pour les empêcher de se suicider pour échapper au sort qui les attend ou pour ne pas voir leurs proches mourir de faim et de maladie. Aramis assure à Porthos qu’il obtiendra justice, que le Roi y veillera une fois qu’ils seront de retour à Paris.

Alors que Bonnaire creuse une tombe pour Maria, Porthos lui demande comment on se sent lorsqu’on achète des êtres humains. Emile se défend en prétextant que si ce n’est pas lui qui le fait d’autres le feront à sa place et que le sort des esclaves pourrait être encore pire. Le monde est mené par le commerce et les esclaves sont des « marchandises ». Porthos juge ces propos intolérables, les hommes ne sont pas des « marchandises », mais Bonnaire lui répond que c’est pourtant le cas en Afrique. Leur discussion est interrompue par l’arrivée de d’Artagnan et Aramis qui ramènent le corps de Maria. Emile supplie sa femme de lui accorder son pardon, elle méritait un meilleur époux, Aramis prononce une courte prière.

Athos noie son chagrin dans l’alcool et finit par se rendre à l’endroit où Milady est morte. Il revoit la scène de la pendaison : le prêtre, Rémi qui passe la corde autour du cou de la jeune femme, puis qui retire le chariot sur lequel elle se tient…

Ses souvenirs sont interrompus par d’Artagnan. Athos lui annonce qu’il doit voir quelqu’un au village, et lui demande de garder Porthos à distance de Bonnaire car celui-ci doit être remis au Roi sain et sauf. Il lui ordonne également de reprendre la route vers Paris dès que possible. De retour au manoir, d’Artagnan rapporte les ordres donnés par Athos. Avec beaucoup de réticences, les Mousquetaires finissent par les suivre.

Athos se dirige vers la forge du village. Il y découvre le corps sans vie de Rémi qui a la gorge tranchée. Athos lui dit qu’il regrette de l’avoir mêlé à cette histoire. Hanté par la culpabilité, Athos retourne au manoir où il continue à s’enivrer tout en préparant des bouteilles pour déclencher un incendie. Il finit par s’endormir, mais il est réveillé par de la fumée. Les rideaux de la chambre sont en feu. Il aperçoit alors Milady, une torche à la main. Hébété par l’alcool, il est persuadé qu’elle est morte pendue, et il ne comprend pas ce qu’elle fait là face à lui. Milady lui explique qu’elle avait réussir à séduire le forgeron et que ce dernier a coupé la corde dès le départ d’Athos. Rémi a ensuite vécu les cinq dernières années, rongé par la culpabilité à l’idée qu’Athos pourrait découvrir la vérité. Milady prétend avoir mis fin aux souffrances du forgeron en le tuant et elle s’apprête à en faire autant avec son mari. Athos lui rappelle qu’elle a assassiné son frère Thomas parce qu’il avait découvert qu’elle était une criminelle. Il la supplie d’en finir, mais elle découvre à l’intérieur du médaillon qu’il porte au cou, la fleur de myosotis séchée qu’elle lui avait donnée des années plus tôt. Cette découverte la trouble et c’est à ce moment que d’Artagnan arrive devant le château qui s’est embrasé.

Milady prend la fuite à cheval. D’Artagnan entre dans le bâtiment en feu et parvient à sauver Athos de justesse. Celui-ci lui explique alors que la femme qui a tenté de le tuer est son épouse dont il a ordonné l’exécution cinq ans plus tôt. Il est rongé par les remords et ne parvient pas à surmonter cet épisode tragique qui le hante, il n’arrive pas à oublier la femme qu’il aimait.

A Paris, Bonnaire réclame de nouveaux habits pour se présenter devant le Roi. Porthos et Aramis ne sont que faiblement réceptifs à ses arguments. Il prétend qu’il va changer de vie, renoncer à la traite. Les Mousquetaires sont plus que sceptiques et ils vont le remettre à Richelieu.

Chez les Bonacieux, une nouvelle cliente se présente, il s’agit de Milady qui fait semblant de confondre Constance avec une servante. Elle lui pose ensuite des questions sur d’Artagnan et finit par lui laisser entendre qu’elle connait fort bien le soldat. Elle prétend éprouver un intérêt quasi maternel pour lui, elle se présente comme étant Milady de Winter et annonce qu’elle reviendra plus tard pour commander une robe. Constance lui suggère de ne pas le faire, mais Milady lui répond que Bonacieux a besoin d’argent. Elle quitte la maison après avoir une nouvelle fois complimenté Constance pour sa beauté.

A leur arrivée à Paris, d’Artagnan et Athos repèrent le deuxième espion espagnol. Athos décide de s’en charger, après avoir demandé à son camarade de ne rien dire aux autres de l’épisode du château. Il se lance sur la piste de l’espion alors que d’Artagnan retourne à son logement pour se changer. Constance lui raconte la visite de Milady. Au début d’Artagnan n’a pas la moindre idée de l’identité de cette femme jusqu’à ce que Constance la décrive et finisse par lui avouer qu’elle a été effrayée par cette conversation.

Depuis une terrasse, l’espion espagnol s’apprête à tirer sur Bonnaire qui attend d’être reçu par le Cardinal. Mais il ne peut pas aller jusqu’au bout car Athos intervient. Pendant ce temps, l’aventurier est reçu par Richelieu qui lui demande comment il va, comment se passe la mise en place de plantations dans le Nouveau Monde au nom de la France, non sans avoir évoqué ses problèmes avec son associé Meunier. Bonnaire, mal à l’aise, lui répond que ses affaires sont très profitables, le Cardinal lui ordonne alors de lui expliquer ses futurs projets et que sa vie en dépend.

Lorsque Bonnaire ressort de chez le Cardinal, Porthos et Aramis qui l’attendaient, se demandaient quel sort serait être réservé par le Roi à l’aventurier pour avoir rompu le traité de commerce avec l’Espagne. Ils sont stupéfaits lorsque Bonnaire leur apprend que le Cardinal vient d’investir son argent personnel dans la mise en place de plantations aux Antilles. Ecœuré, Porthos comprend que Bonnaire va encore développer son commerce d’esclaves. Aramis fait remarquer à l’aventurier qu’il avait juré qu’il arrêterait mais celui-ci lui répond qu’il a été forcé de s’adapter aux nouvelles circonstances et il finit par s’éclipser.

Porthos et Aramis retrouvent d’Artagnan et Athos à la taverne. Porthos regrette que les espions espagnols n’aient pas tué Bonnaire. Athos explique que l’interrogatoire du dernier espion a permis d’apprendre qu’ils avaient été envoyés pour supprimer l’explorateur à la suite de la rupture du traité passé avec le roi d'Espagne. Porthos est désespéré à l’idée que Bonnaire puisse continuer à faire prospérer ses affaires et qu’ils ne peuvent rien faire pour l’en empêcher, surtout maintenant qu’il est associé au Cardinal.

De retour au Havre, Bonnaire offre une tournée générale à l’auberge. Mais Meunier est là avec ses hommes et il lui rappelle qu’ils avaient un accord. Bonnaire l’avertit qu’il est maintenant sous la protection de Richelieu. Les Mousquetaires interviennent avant que les choses dégénèrent vraiment. Porthos insiste sur le fait qu’ils devraient laisser Meunier régler ses comptes avec son associé, ses camarades ne sont pas de cet avis. Athos ordonne à d’Artagnan de mettre Bonnaire en sécurité à bord d’un bateau qui va quitter le port. Le Mousquetaire s’exécute pour le plus grand soulagement de l’aventurier qui l’invite à lui rendre visite aux Antilles. Toutefois son soulagement est de courte durée lorsqu’il se retrouve face à face avec l’espion espagnol qui était à sa poursuite.

Dans la taverne, les Mousquetaires et Meunier se congratulent, leur plan a parfaitement fonctionné. Meunier récupère la clé des entrepôts de Bonnaire où il va s’empresser de prendre possession de ses biens, avant que le Cardinal ne se penche sur la question. Une fois le marchand parti, Porthos remercie ses amis pour avoir mis fin aux agissements du marchand d’esclaves. Athos dit à d’Artagnan qu’il aimerait que toutes les mauvaises actions soient aussi simples à réparer. Une silhouette les observe dissimulée dans l’ombre, il s’agit de Milady.

 

... à suivre
Que justice soit faite

 

Kikavu ?

Au total, 36 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Sirena 
24.02.2018 vers 21h

Larousse96 
24.01.2018 vers 11h

ArthurRrr 
26.11.2017 vers 22h

DrSherlock 
01.08.2017 vers 09h

eurydice59 
02.02.2017 vers 19h

Merlinou23 
29.01.2017 vers 05h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série Manifest !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente
Actualités
Une nouvelle série pour James Callis

Une nouvelle série pour James Callis
James Callis tourne actuellement une nouvelle série, Blood & Treasure : 13 épisodes sont prévus pour...

Berlin, I love you

Berlin, I love you
Berlin, I love you, c'est le titre du nouveau film dans lequel joue Emily Beecham (Adèle): il s'agit...

Calendrier du mois !

Calendrier du mois !
Le calendrier du mois de novembre est disponible sur le quartier. Il est signé Xanaphia, et met en...

Les Crimes de Grindelwald

Les Crimes de Grindelwald
Le 14 novembre prochain sort en France et Belgique Les Animaux fantastiques : Les Crimes de...

Jean-Christophe et Winnie: c'est aujourd'hui!

Jean-Christophe et Winnie: c'est aujourd'hui!
C'est aujourd'hui, mercredi 24 octobre, que sort au cinéma Jean-Christophe et Winnie, une comédie...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

lolhawaii, Aujourd'hui à 01:14

N'hésitez pas à venir le commenter

choup37, Aujourd'hui à 15:41

Merci stella et quimper ^^ Il en manque encore un! un p'tit clic!

pretty31, Aujourd'hui à 16:26

Pour une animation HypnoClap, j'échange mes HypnoCards en double contre vos doubles Movies alors n'hésitez pas ! Merci de votre aide

Steed91, Aujourd'hui à 16:30

Nouveau sondage sur Modern Family, quelle est la situation la plus stressante pour vous ? Votez nombreux Pas besoin de connaître la série.

Misty, Aujourd'hui à 16:44

Nouveau sondage sur Les 4400. Venez donner votre théorie sur le titre de la série

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site